Chronovélo : un réseau cyclable dans la Métro

Créer des itinéraires directs, sécurisés et fiables afin de tripler le nombre de déplacements quotidiens à vélo en l’espace de trois ans. Voici ce qu’ambitionne la Métropole avec Chronovélo, nouveau réseau cyclable structurant de l’agglomération grenobloise.

Si l’on considère toutefois que la voiture, qui représente 75 % des voyages de moins 3 kilomètres à Grenoble, y règne encore en maître, l’aménagement de Chronovélo sera-t-il suffisamment convaincant pour persuader les automobilistes de renoncer à leur véhicule pour leurs allers et retours de la périphérie au centre-ville ?

Les premiers kilomètres de Chronovélo ont vu le jour en juin dernier dans les rues Lanoyerie et Desmoulins, non loin de l’Estacade. Une piste cyclable de 4 mètres de large, à double voie, délimitée par un marquage au sol flambant neuf, de couleur jeune et bleue.

Il s’agit du premier tronçon de l’un des quatre axes majeurs qui, dans trois ans, atteindront de nombreuses communes situées aux antipodes de l’agglomération grenobloise. En l’occurrence, Saint-Égrève et Saint-Martin-d’Hères, les deux futurs “terminus” de cette liaison initiale.

Lancé en juin dernier, ce projet prévoit l’aménagement de 40 kilomètres de voies cyclables qui, d’ici 2020, traverseront le territoire métropolitain du Nord au Sud et d’Est en Ouest. De quoi offrir aux Grenoblois une alternative concrète à la voiture.

Plusieurs opérations prévues d’ici fin 2017

Avec 350 kilomètres de pistes cyclables s’étendant sur toute l’agglomération, Grenoble peut d’ailleurs se vanter d’être l’une des villes de France où la pratique de la bicyclette en milieu urbain est la plus répandue. Une réalité sur laquelle la Métro compte continuer à miser dans l’avenir. En plus des 6 millions d’euros consacrés chaque année à la politique cyclable, cette dernière prévoit ainsi d’investir plus de 10 millions d’euros pour la création de son nouveau réseau d’autoroutes à vélo sur la période 2015-2020.

Les 4 axes structurants Chronovélos

Plusieurs opérations sont déjà prévues pour le second semestre de 2017. Au menu : les travaux de rénovation des cheminements piétons sur le boulevard de la Chantourne à La Tronche et l’avenue de Verdun à Meylan, ainsi que le marquage définitif et la mise au gabarit de différents points du réseau.

Parmi ceux-ci, le boulevard Jean-Pain à Grenoble, l’avenue Ambroise-Croizat à Saint-Martin-d’Hères, ou encore le trait allant du Pont d’Oxford à la rue Henri Tarze sur la Presqu’Ile scientifique. « Ensuite, nous irons vers le Sud, notamment vers le Pont-de-Claix, Jarrie et Vizille », précise Christophe Ferrari.

La suite : article Chronovélo : un réseau cyclable dans la Métro pour attirer de nouveaux usagers | Place Gre’net – Place Gre’net

Publicités
Cet article a été publié dans Actualité, grenoble alpes métropole, Mobilité, Vélo. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s