Pic de pollution : des contrôles pédagogiques

Au cinquième jour de pic de pollution, 8% des véhicules –ceux mis en services avant 1997- ne sont pas autorisés à circuler. Le DL / Etienne BOUY

Ce samedi matin, au cinquième jour du pic de pollution aux particules fines, plusieurs contrôles ont été organisés par les policiers municipaux et nationaux aux entrées de Grenoble.

Une opération pédagogique visant les conducteurs de véhicules mis en circulation avant 1997 et interdits de circuler à partir du cinquième jour de pic de pollution selon le dispositif qui sera effectif le 1er janvier 2017 et qui donnera lieu à verbalisation pour les automobilistes contrevenants.

Avant l’entrée en vigueur de ce dispositif, en lieu et place des contraventions, les forces de l’ordre ont, ce samedi, distribué des dépliants explicatifs.
Les automobilistes des 49 communes de la métropole grenobloise devront, au premier jour de l’année prochaine, avoir apposé sur leur pare-brise l’une des six vignettes permettant ou pas, selon la motorisation et l’année de mise en circulation du véhicule, de circuler après les cinquième et septième jours de pic de pollution.

51000 des 320000 véhicules recensés dans le bassin de vie concerné ont déjà fait l’objet d’une demande de vignette sur le site http://www.certificat-air-gouv.fr.

Source : Isère-Sud | Pic de pollution : des contrôles pédagogiques

Cet article a été publié dans Actualité, Environnement, Mobilité, Pollution, Transports, Voiture. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s